janvier 2015

You are browsing the site archives for janvier 2015.

joues

           Le son atténué de souvenirs perdus se répercute, affleurent de frisson d’ombre, d’une soudaine fissure jailli. Un cours d’eau clair.  Il dévoile des jardins pleins de mutisme. (Source: creator56, via obscuror)